1tallinn

Lundi soir,  lors de la dernière réunion de la Commune libre du Boulingrin,

dominique potier

Dominique Potier, 13e adjoint,  a montré l'étonnante filiation existant entre les anciens hangars à hydravions édifiés en 1916 à Tallinn (Russie-Estonie) à l'initiative du tsar Nicolas II et les halles du Boulingrin construites quelques années plus tard à Reims.

2tallinn

 

                                          C'est en feuilletant "d'A", une revue d'architecture (N°octobre 2012)que Dominique a fait cette intéressante découverte.

Tallinn 1911.-La capitale de l'Estonie alors région russe depuis 1710 est un bastion avancé sur la voie maritime de Saint-Pétersbourg.Le tsar Nicolas II décide de doter ce port de deux hangars pour hydravions de façon à permettre la surveillance aérienne de la zone.

 

4tallinn

C'est la firme danoise Christiani & Nielsen qui remporte le marché. Cette entreprise spécialisée dans la construction de ponts et d'ouvrages maritimes, spécialement en béton armé avait été fondée en 1904 par Rudolf Christiani, ingénieur danois et Aage Nielsen, capitaine de la marine royale danoise. Ce sont eux qui réaliseront aussi la gare maritime de Cherbourg en 1927. Si on ignore le nom de l'architecte, le bâtiment couvre une superficie de 116m x 35m. Il est couvert de trois coupoles en béton de 35m d'ouverture et de seulement 8 centimètres d'épaisseur. Çà vous dit quelque chose? Seul un bâtiment sur les deux semble avoir été réalisé.

 

5tallinn

Si l'Estonie recouvre son indépendance en 1920,  elle sera à nouveau intégrée en 1945 dans le périmètre militaire soviétique ce qui explique que le bâtiment ait été effacé de la mémoire (secret défense).

Quel rapport alors avec Freyssinnet et Maigrot?

Retour en France quelques années auparavant.

Eugène Freyssinnet est élève de l'école polytechnique puis des Ponts et Chaussées (1899-1905). Il a notamment pour maître Charles Rabut inventeur du béton "fretté" et Augustin Mesnager, ingénieur et professeur qui a participé aux recherches sur le béton armé; deux hommes, deux experts qui deviendront en 1922 administrateurs de l'entreprise Christiani  & Nielsen qui réalisera le chantier de Tallinn.

Quasiment évident qu'Eugène Freyssinnet qui développera plus tard la technique du béton précontraint et Emile Maigrot de l'entreprise Limousin ont fait une synthèse entre le hangar de Tallinn et les grandes voûtes de l'aérogare d'Orly donnant quelque chose de très ressemblant au projet des halles du Boulingrin à Reims

 

10tallinn

11tallinn

L'argument est d'autant plus recevable si l'on considère le projet initial proposé par Maigrot à la ville de Reims et qui fut modifié ensuite pour faire des économies.

 

Il y a en effet une incontestable similarité entre l'entrepôt pour hydravions et les halles de Reims, la différence étant l'exécution de la toiture en coupoles à Tallinn par rapport à la voûte rémoise.

13tallinn

14tallinn

15tallinn Hangards à hydravions avec une voûte spectaculaire aux halles du Boulingrin, la superposition proposée par Dominique Potier est saisissante.

 

 

Mêmes dégradations à Tallinn et à Reims

Problèmes de ventilation, problèmes d'humidité, toujours est-il que les hangars à hydravions de Tallinn et les halles Boulingrin connaissent les mêmes problèmes de carbonation des fers à béton. Les deux bâtiments faillirent être  détruits mais  furent tous deux finalement sauvés et réhabilités au même moment.

16tallinn

17tallinn

 

 

Nous sommes à Tallinn. On peut rermarquer à droite l'extrême ressemblance avec les halles du Boulingrin

 

 

 

18tallinn

 

20tallinn

 

 

Plusieurs centaines de tonnes d'échaffaudage pour refaire les coupoles à Tallinn.

 

 

 

Les deux bâtiments cousins ont rouvert à peu près à la même période. En mai 2013 à Tallin transformé en musée de l'histoire navale et en septembre 2013 à Reims pour des halles

 

23tallinn

 

24tallinn

 

 

Les anciens hangars à hydravions de Tallinn transformées en musée de l'histoire navale

 

 

25tallinn

26tallinn

 

 

 

 

 

Y aura t-il un jour un jumelage entre la commune libre des halles et Tallinn?

Au terme de son exposé, Dominique Potier a bien entendu espéré qu'un jour, peut-être il y ait une prise de contacts avec Tallinn. Pour un jumelage? Pourquoi pas. L'idée est lancée.

Pour en savoir un peu plus sur le musée de Tallinn

27tallinn

                                                                                        

                                                                                  http://www.lennusadam.eu/et/

 

A lire aussi  http://www.lunion.presse.fr/article/marne/transformees-en-mai-2012-en-musee-maritime-en-estonie-letonnant-destin-croise-des-hall