CartoonCamera_1374660297306

C'est confirmé. Il y a bien de l'eau dans le gaz entre les commerçants de l'association des commerçants des halles du Boulingrin. Depuis quelques mois une scission s'est produite entre des adhérents de l'association qui souhaitent rejoindre la CGPME pour y entraîner l'association et d'autres.

Les explications de Pascal Bioulac

"Le bureau de notre association et moi -même avont,  fin Mai,  présenté notre démission faute de marge de manœuvre"explique Pascal Bioulac ancien président de l'association des commerçants des halles, " et une assemblée générale extraordinaire en date du 19 juin devait entériner cette démission et voir un nouveau bureau se lever.
Devant l'impossibilité de réunir un quorum, cette assemblée fut ajournée.
Le problème vient qu'une partie des commerçants de l'association ont décidé de faire cavalier seuls et de rejoindre la CGPME et de facto y entraîner l'association.
Une nouvelle assemblée et planifiée le 13 Août pour sceller le sort de l'association à la CGPME ou bien se dissoudre.
Pour ma part, je ne désire pas voir l'association adhérer à la CGPME qui demande l’arrêt des marchés le mercredi ...voir le vendredi!
J'ai rejoins Le syndicat et M Rodriguez et l'accompagne ainsi sur les réflexions concernant les nouveaux projets de la mairie qui persiste, et c'est très bien,  à ouvrir et contraindre les cellules dans ce sens sur trois jours.
cela est très bien.
Elle invite les cellules ne désirant pas ouvrir à demander un reclassement en extérieur ou bien sur le carreau afin de libérer les cellules pour de nouveaux commerçants.
la mairie est ferme et deux cellules ont fait l’objet d'un avertissement les rappelant à leur engagement.
Ce reclassement risque d’être général et pour tout le marché car la municipalité a décidé de réserver les étals historiques pour des commerçants qui viendraient 3 fois par semaines et qui pourraient y aménager l'emplacement "façon cellules" avec du matériel réfrigéré.
en effet, la pose des ciels de toit qui commence le 23 aout et se terminera le 10 septembre va changer la physionomie du marché.l L'exterieur ,rue de mars sera lui aussi modifié.
Problème, les commerçants des étals ne veulent pas bouger."

Commission consultative le 2 août
Une commission consultative le 2 aout avec la mairie et les représentants des commerçants( syndicat, CGPME, delegués et personnes qualifiées) se terminera par la modification du règlement des marchés des halles pour légitimer l'action de la mairie.
Présent à cette réunion, Pascal Bioulac annonce qu'il votera pour la proposiion de la municipalité "qui va dans le bon sens."

En attendant l'annonce d'une grande fête qui devrait marquer le premier anniversaire de l'ouverture des halles Boulingrin, les différents acteurs des halles serainet bien inspirés d'agir vite pour que ces halles du Boulingrin vivent un peu plus les mercredis et vendredis. Car avoir dépensé autant d'argent public pour rénover ce bâtiment pour n'en faire pas grand chose, c'est fort regrettable.