charte-300x118

Commune libre du Boulingrin  et à la demande de son maire Pierre Longuet et de son comité exécutif, Catherine Coutant (opposition) et Gérard Jacquemin ont planché sur la mise en place d’une charte gastronomique. Voici pourquoi.

La gastronomie française est en danger!

Les restaurateurs ne sont plus ce qu’ils doivent être et sacrifient à l’autel du sous-vide et de la cuisine d’assemblage… Quant aux producteurs, ils oublient parfois le respect de leurs produits et de la terre qui nous nourrit tous.

Cette dérive dangereuse et pernicieuse n’envahira pas la Commune libre du Boulingrin et le Maire en personne a décidé de réagir. Face au danger, l’opposition n’a écouté que son devoir et propose la mise en place d’une charte gastronomique garantissant le bon manger et le respect des valeursancestrales de la gastronomie française.
Une commission va être formée rassemblant des spécialistes et des gastronomes afin de rendre visite à tous les restaurateurs et de leur proposer d’adhérer à la charte suivante :

Le professionnel, installé surle territoire de la commune doit :

1.-Veiller au respect d’un bon rapport Qualité/Prix.

2.- Pratiquer l’accueil boulingrinois au moyen de la formule suivante « BEL – VENU » et ne jamais se départir du célèbre
« Sourire boulingrinois » en passe de devenir aussi réputé que le
 « Sourire de Reims ».

LA VIDEO:http://www.dailymotion.com/video/x10sj2p_le-nouveau-bonjour_webcam

3.- Accepter que le Monsieur le Maire en titre détermine au sein de sa carte le produit qui portera l’estampille « Produit boulingrinois réalisé dans le respect de règles laissées à l’arbitraire le plus total de Monsieur le Maire ».

 

sourire

En contrepartie du respect de ces diérents points de base établies et vérifiées par un jury intègre, indépendant et s’autorisant un peu de mauvaise foi, le professionnel aura le droit de mettre sur sa vitrine, au vu et au su de toutes et tous, une petite afichette présentant le Sourire boulingrinois.

Signatures du maire de la Commune libre du Boulingrin et du Grand testeur de la Commune libre

 

 

LISTE DES RESTAURANTS ET DES PLATS CHOISIS PAR LE MAIRE ET SES ADJOINTS GOURMANDS

 

La Villa
Escalope milanaise

 

Brasserie de la Poste
Pot au feu maison

 

L’Affaire
Thon mi-cuit au sésame et à la plancha

 

Le Carreau
Les Ribs – Travers de porc caramélisés

 

Le Palais d’Asie
La soupe Chang-Meing

 

Le QG
 L’andouillette AAAAA

 

Le Petit Comptoir
 Le fameux croque de Reims à la truffe

 

Le Henri 4
 Tripes Maison

 

Les Halles 1924
Os à moelle et sa salade de croûtons

 

VO
Nems thaïlandais

 

Boulingrin
Tête de veau, sauce gribiche et ses rattes

 

Les cornichons
Onglet de bœuf en croûte de parmesan